Top 3 (subjectif) des films du studio Ghibli

AJA 亜細亜

Top 3 (subjectif) des films du studio Ghibli

15 mai 2018 évènement 0
Studio Ghibli

L’anniversaire du studio Ghibli

Dans un mois exactement, soit le 15 juin 2018, c’est le 33ème anniversaire de ce studio d’animation japonais si célèbre dans nos contrées !
L’occasion parfaite de faire le tour de notre top 3 des films Ghibli !

 

Mais avant tout, pour ceux qui n’en aurait malgré tout jamais entendu parler, quel est ce fameux studio Ghibli  ?

Petit retour dans le passé. Hayao Miyazaki est un homme avenant, dessinateur, auteur et réalisateur de films. Après un début de carrière avec le studio TOEI, il créé en 1985 le studio Ghibli, aujourd’hui mondialement connu pour la qualité de ses films d’animation.

Il est possible de découper un film de Miyazaki en trois parties : l’image, le son, et surtout, l’histoire.

L’image, le dessin et l’animation, réalisé par Miyazaki et son équipe sont toujours d’une qualité exceptionnelle. La profusion de détails et la fluidité de l’animation créant à chaque opus un univers unique particulièrement saisissant.
La musique contribue elle aussi grandement à parfaire l’ambiance des films. Rares sont ceux ayant déjà vu un film du studio Ghibli sans tomber sous le charme de sa bande originale. Ces musiques sont composée par Joe Hisaishi, un fidèle du studio qu’il accompagne depuis ses débuts.
Tout cela sert activement au développement de la 3ème partie : l’histoire. Hayao Miyazaki a élevé au rang d’art sa capacité à conter des histoires au travers de films d’animation, capables d’émerveiller, de faire rire, pleurer et rêver petits et grands !

3ème place : Le Vent se lève (Kaze Tachinu / 風立ちぬ), 2013

« Le vent se lève !… Il faut tenter de vivre ! »
Extrait de Le cimetière marin, Paul Valery


Avant tout, il faut savoir que Miyazaki est un éternel passionné d’aviation. Dans chacun de ses films, on peut notifier la présence d’avions, de dirigeables – toujours avec un style unique,  propre à ses œuvres, les rendant presque organiques. Il était donc naturel pour lui de prendre sa retraite avec un film totalement focalisé sur ce thème.

Ce film est très différent des autres productions de Miyazaki et c’est peut-être ce que j’ai tant apprécié : il détend, il apaise. Ce film met en avant Jirō Horikoshi, célèbre ingénieur ayant inventé les fameux avions « Zéro » pendant la Seconde Guerre Mondiale. Il cherche à réaliser son rêve : devenir un aussi grand aviateur que son modèle Giovanni Caproni. On se retrouve embarqué dans les tourments du héros, dans ses relations amoureuses, et au final, on se retrouve changé. Le film a beau durer plus de deux heures, aucun sentiment de lassitude ne se fait sentir, au contraire : chaque instant de vie est un moment unique, plein de détails, impressionnant de réalisme.

 

2ème place : Le Château ambulant (Hauru no ugoku shiro / ハウルの動く城 ), 2004


Celui-ci est l’un des premiers à m’avoir montré la beauté des films de Miyazaki. C’est même grâce à lui que j’ai réellement redécouvert le studio.

L’histoire raconte la vie d’une jeune fille, qui après s’être fait transformer en vieille dame par une sorcière malveillante, partira à la recherche d’un remède pour retrouver son apparence. Pour cela, elle partira en quête du fameux château ambulant, dans lequel se trouverait un magicien. Ce château ambulant, ressemblant à s’y méprendre a la maison de Baba Yaga, une sorcière légendaire, déjà présente dans un grand classique du studio : Le Voyage de Chihiro. 

La force de ce film, c’est de réussir, avec un sujet abracadabrantesque, de traiter d’autres thématiques, plus sérieuses, notamment des atrocités et de l’absurdité de la guerre. De plus, le film est d’une beauté phénoménale. Alors oui, cette réflexion reste subjective, mais la patte de l’artiste y est particulièrement visible. Les images sont magnifiques, les musiques envoutantes, il devient impossible de décrocher avant la fin du film. À regarder en boucle.

 

1ère place : Le Château dans le ciel (Tenkū no shiro Rapyuta / 天空の城ラピュタ ), 1986


Je ne sais pas si c’est la nostalgie qui m’a fait mettre ce film en première position, celui-ci étant mon premier contact avec l’œuvre de Hayao Miyazaki. Ce qui est une évidence cependant, c’est qu’il représente un des plus grands chefs d’œuvre du producteur. Il s’agit du premier film d’animation créé par Hayao Miyazaki avec le studio Ghibli et certainement de son plus grand. Le Château dans le ciel, c’est l’histoire de deux enfants et d’une bande de pirate, en quête d’une cité volante : Laputa. Un lieu où se trouverait un savoir ancien, atteignable uniquement grâce à un collier. Certains sont à sa recherche par avidité, d’autres pour sauver le monde.

La force de Miyazaki avec ce film, ce d’effacer la frontière en bien et mal, ici, héros comme antagonistes ont des motivations défendables. Miyazaki parvient à expliquer la cause défendue par les « méchants », qui n’ont au final, rien de machiavélique. On s’attache donc, dans ce film, aux gentils, tout comme aux méchants.

Mais la renommée du studio Ghibli, et du grand Miyazaki, n’est s’est pas construite uniquement sur la base de ces seuls films. Il est difficile de ne faire qu’un top 3 des films de ce studio, de nombreux autres chefs d’œuvre se trouvant dans leur filmographie, notamment le fameux Porco Rosso (1992), le Voyage de Chihiro (2001), Mon Voisin Totoro (1998), Pompoko (1994) et bien d’autres encore. Tous n’étant pas le fruit du travail de Miyazaki. Si vous êtes intéressés par les films d’animations de ce studio, jetez-vous sur leur collection de DVD et Blu-Ray !

 

Et vous, quel est votre top 3 des films du studio Ghibli ? Dites-le nous en commentaire !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *